Mot de passe oublié ?

Vous allez recevoir un email avec vos nouveaux identifiants de connexion.
Pensez à vérifier vos spams ou à nous contacter via l'adresse suivante : presse@trophee-roses-des-andes.com.

Télécharger le communiqué de presse
 

ETAPE 1 – Salta / Cafayate

PROMESSES TENUES
Le warm up a placé la barre haute.

Ce matin, les Roses ont pris le départ de la 1ère spéciale quelque peu stressées. Se remémorant les mots du briefing de la veille, elles ont, et le mot est faible, cogité. Qu’est-ce qui les attendait véritablement ? Les mises en garde étaient-elles justifiées ? Allaient-elles suffisamment se faire confiance ?

Se faire confiance, la leçon qu’il fallait en tirer.

Le warm up a tenu toutes ses promesses. Après une 1ere partie de piste destinée à « chauffer » les pilotes et a initié les copilotes au roadbook, les  choses se sont corsées. « J’ai eu le souffle coupé tout du long ! » confie Manon, copilote de l’équipage 87, peu habituée à sortir de sa zone de confort. 1ers égarements, 1ers doutes, une leçon : se faire confiance.
Le roadbook du jour était semblable aux milliers de cactus géants qui bordaient les pistes, c’est-à-dire bourré d’épines. Hauts plateaux imposants et flancs de montage techniques, ont conduit les équipages à une arrivée tardive. Fermeture du CP arrivée à 20h30, le dernier équipage arrivera au bivouac à 22h30.

Comment les étapes suivantes pourraient-elles être plus belles que celle-ci ?

Une question posée par de nombreux équipages à l’arrivée. Si l’étape a placé la barre haute en termes de difficultés sportives, elle a également surpris plus d’un équipage par la beauté des paysages traversés. Magnifique, sublime sont les premiers mots qui viennent aux lèvres des concurrentes. Les roches rouges, ocres aux multiples strates, les champs de cactus, le premier rio, un lac turquoise découvert derrière une montagne, un air de cerise sur le gâteau et pourtant qu’une simple mise en bouche !

Heureuses et fières mais nerveusement et physiquement épuisées, les Roses ont monté la tente au camping Luz y Fuerza de Cafayate. Un passage au PC mécanique simplement pour l’entretien quotidien ou pour solliciter l’intervention d’un mécanicien, l’étude du roadbook de la 2nde étape, une douche, un copieux dîner et la sortie du classement provisoire sont au programme.

Sur toutes les lèvres, l’étape du lendemain et ce qu’elle leur réserve.