Mot de passe oublié ?

Vous allez recevoir un email avec vos nouveaux identifiants de connexion.
Pensez à vérifier vos spams ou à nous contacter via l'adresse suivante : presse@trophee-roses-des-andes.com.

Télécharger le communiqué de presse
 

Etape 4 : Fiambala – Antofagasta

ENDURANCE

L’étape du jour, dernière avant le Marathon qui clôturera la 2nde édition, n’a pas ménagé les concurrentes.
A l’arrivée au bivouac ce soir, les participantes arrivent épuisées et enchaînent douche, dîner et coucher. Quelques-unes trouvent la force et surtout les mots pour raconter leur journée.
« Nous avons eu beaucoup d’appréhension » confie Marie (#105) au sujet de la montée à flanc de montagne. Avant de poursuivre « mais ma pilote a assuré ! ». Les adjectifs parlent d’eux-mêmes : sublime, superbe, hallucinant et finalement, indescriptible ! Cette spéciale a offert aux équipages une nouvelle opportunité de pratiquer pilotage et navigation sur différents terrains, et cela, dans un cadre exceptionnel.

Un cadre ?
En réalité, les Roses sont passées de tableaux en tableaux, alternant montée rocailleuse vertigineuse, salars verts, ocres et bleus – longés ou même traversés pour les plus petits – passage au cœur du volcan Blanco, roulage sur plateaux désertiques, aux abords de champs de pierres volcaniques, et le fameux Rio, grandiose, qu’elles auront franchi 90 fois ! Finalement, la beauté des paysages, couplée à la longueur de l’étape, a rendu celle-ci plus complexe.

Il fallait rester concentrées et ne pas perdre l’objectif : coller au roadbook et dès que possible, gagner quelques kilomètres. Mais comment ne pas se perdre à admirer ce qui les entourait ? L’émotion les a parfois submergées.
L’altitude y est-elle pour quelque chose ? Point culminant de l’étape à 4200m et ce soir bivouac à 3323m. Nous le vérifierons demain, car les Roses vont continuer de monter pour atteindre les 4300m à certains PK (points kilométriques) lors de l’étape Marathon qui les conduira lundi soir jusqu’à Salta.